X

Christel BODENSTEIN (1938)

Christel Bodenstein

icone

Diplômée de l’école de ballet de Berlin, Christel Bodenstein (née à Munich, Allemagne) débute à l’écran en 1956.
 On la remarque très vite dans deux contes de fées, «Das tapfere Schneiderlein» (1956) et, surtout, «Das singende, klingende Bäumchen» (1957), qui la transforme en star de cinéma.

Par la suite, elle est l’interprète de, entre autres, «Klotz am Bein» (1958), «Ein Sommertag macht keine Liebe» (1961), «Beschreibung eines Sommers» (1963), «Viel Lärm um nichts» (1964), «Ohne Pass in fremden Betten» (1965),…

On utilise en outre ses dons pour la danse dans les comédies musicales «Maibowle» (1959), «Silvesterpunsch» (1960) et «Revue um Mitternacht» (1962).
 En 1960, elle est élue l’actrice la plus populaire d’Allemagne de l’Est par les lecteurs de la revue pour jeunes «Neues Leben».

Dès la seconde moitié des années 60, elle tourne moins.
 Dans les années 70, les bons rôles au cinéma et à la télévision se faisant rares, elle s’oriente beaucoup plus vers le théâtre.

Dans ce dernier domaine, on peut notamment citer ses activités au Friedrichstadtpalast de Berlin, où elle travaille dès 1976.

Marlène Pilaete