X

Sonja SUTTER (1931)

Sonja Sutter

icone

Sonja Sutter (née à Freiburg, Allemagne) fait ses premiers pas sur scène en 1950.
 En 1952, elle est choisie par le réalisateur Slatan Dudow pour être une des protagonistes du film est-allemand «Frauenschicksale», qui en fait une vedette.

Par la suite, elle est l’interprète de «Star mit fremden Federn» (1955), «Lissy» (1957), «Tatort Berlin» (1958), «Sie kannte sich alle» (1958) et «Der Lotterieschwede» (1958).

L’actrice est également appréciée en Allemagne de l’Ouest, où elle tourne «Meines Vater Pferde» (1953), «Das Schweigen im Walde» (1955), «Die Barrings» (1955), «Johannisnacht» (1956) et «Drei Birken auf der Heide» (1956).

Dès la fin des années 50, elle travaille surtout au théâtre et intègre en 1959 le prestigieux "Burgtheater" de Vienne, où elle reste près de quarante ans.
 Elle remporte notamment le prix d’actrice de l’année en 1964 grâce au rôle de Maggie dans la pièce «Après la chute» d’Arthur Miller.
 Parmi les autres auteurs qu’elle joue, on peut citer, entre autres, Schiller, Goethe, Pinter, Molière, Wedekind, Giraudoux, etc.

Au cinéma, elle n’apparaît alors plus que dans deux films autrichiens, «Jedermann» (1961) et «Ich will leben» (1976) ainsi que dans la co-production austro-allemande «Die Wildente» (1976).
 On la voit davantage à la télévision, par exemple dans les séries «Derrick» et «Die alte».

Marlène Pilaete