X

Anne-Marie BLANC (1919 / 2009)

Anne-Marie Blanc

icone

Anne-Marie Blanc (née à Vevey, Suisse) débute à l’écran en 1939.

En 1941, le triomphe de «Gilberte de Courgenay», qui évoque une figure très populaire de la Première Guerre Mondiale dans son pays natal, en fait une star du cinéma helvétique.

Parmi ses autres films suisses, on peut citer, notamment, «Matura-Reise» (1942), «Marie-Louise» (1943) et «Palace Hotel» (1951).
 Elle fait également carrière en Allemagne avec des titres comme «Ich warte auf Dich» (1952), «Hoheit lassen bitten» (1954), «Roman eines Frauenarztes» (1954) ou encore «Frühlingslied» (1954).

On la retrouve en outre en France pour «On ne meurt pas comme ça» (1946), en Angleterre pour «White Cradle Inn» (1947) et en Autriche pour «Das Kuckucksei» (1948).
 Ne désirant pas s’éloigner de sa famille, elle refuse par contre une offre en provenance de Hollywood.
 A partir de 1956, elle travaille moins pour le Septième Art.

Durant sa longue carrière, Anne-Marie Blanc ne dédaigne pas la télévision et se révèle aussi une grande dame du théâtre.

Elle se produit pour la dernière fois sur scène à l’âge de quatre vingt cinq ans dans la pièce «Savannah Bay» de Marguerite Duras.

Marlène Pilaete