X

Mary FULLER (1888 / 1973)

Mary Fuller

icone

Mary Fuller (née à Washington, Etats-Unis) débute à l’écran en 1908.
 L’année suivante, elle signe avec la compagnie Edison, dont elle devient vite une des principales stars.
 Elle est alors l’interprète de, entre autre, «Hansel and Gretel» (1909), «Frankenstein» (1910), «The Princess and the Peasant» (1910), «The Lady and the Burglar» (1910), «Aida» (1911), «The Silent Tongue» (1911), «The Three Musketeers» (1911), dans lequel elle tient le rôle de Constance, «Fog» (1912), «For Her» (1912), «Leonie» (1913), «Elise, the Forester’s Daughter» (1913), «Mary Stuart» (1913), «A Princess of the Desert» (1914), «The Viking Queen» (1914),…

Elle est en outre l’héroïne des douze épisodes de «What Happened to Mary ?» (1912), considéré comme le précurseur du serial américain.
 Le succès est tel qu’elle se retrouve ensuite à l’affiche de «Who Will Marry Mary ?» (1913), divisé en six chapitres.
 Un troisième serial, «The Active Life of Dolly of the Dailies» (1914), constitue la troisième et dernière incursion de l’actrice dans le genre.

Après avoir quitté Edison en 1914, elle poursuit sa carrière de vedette avec des films comme «A Witch of Salem Town» (1915), «The Woman Who Lied» (1915), «Under Southern Skies» (1915), «Thrown to the Lions» (1916), «The Huntress of Men» (1916), «The Long Trail» (1917),…

Dans une période de dépression, elle se retire en 1917.
 Dans les années 20, elle évoque la possibilité de revenir au cinéma mais cette envie ne se concrétise pas.

En 1947, atteinte de sévères troubles mentaux, elle est internée dans un hôpital psychiatrique, où elle restera jusqu’à sa mort.

Marlène Pilaete