X

Allene RAY (1901 / 1979)

Allene Ray

icone

Allene Ray (née à San Antonio, Etats-Unis) débute à l’écran dans des westerns en 1919.
 Durant les années qui suivent, elle reste principalement employée dans ce domaine, particulièrement bien adapté à ses dons de cavalière.

De 1924 à 1930, elle est une des stars de serials les plus réputées de son époque, avec seize productions de ce genre à son actif : «The Way of a Man» (1924), «The Fortieth Door» (1924), «Ten Scars Make a Man» (1924), «Galloping Hoofs» (1924), «Sunken Silver» (1925), «Play Ball» (1925), «The Green Archer» (1925), «Snowed In» (1926), «The House Without a Key»(1926), «Melting Millions» (1927), «Hawk of the Hills» (1927), «The Man Without a Face» (1928), «The Yellow Cameo» (1928), «The Terrible People» (1928), «The Black Book» (1929) et «The Indians Are Coming» (1930).

L’avènement du parlant ne lui est pas bénéfique car il semble que sa voix assez aiguë soit jugée peu phonogénique.
 Elle disparaît alors du monde du cinéma après le thriller d’horreur «The Phantom» (1931).

Sa filmographie comporte toutefois un dernier titre, «Gun Cargo», dont la sortie, apparemment télévisuelle, a lieu en 1949.
 Mais la réalisation de ce film avait en fait commencé au début des années 30 et avait été interrompue pour des raisons financières. Il ne sera terminé qu’en 1939, grâce à l’ajout de séquences tirées d’une autre production, mais ne paraît pas, à l’époque, avoir été distribué dans les salles obscures.

Marlène Pilaete