X

Gwen FFRANGCON DAVIES (1891 / 1992)

Gwen Ffrangcon Davies

icone

Gwen Ffrangcon Davies (née à Londres, Grande-Bretagne) débute sur scène en 1911 et sa carrière prend son envol dans les années 20.
 Elle est ainsi très remarquée en 1924 dans «Romeo and Juliet» et incarne à cette occasion la jeune héroïne de Shakespeare face à John Gielgud.

Devenue une des grandes vedettes du théâtre anglais, elle connaît une longue carrière sur les planches et, parmi ses succès, on peut notamment citer la pièce «Richard of Bordeaux» à laquelle le public londonien fait un triomphe dans la première moitié des années 30.
 On lui doit aussi, entre autres, la création en 1938 du rôle de Mrs. Manningham dans «Gaslight» (qui sera joué plus tard à l’écran par Diana Wynyard et Ingrid Bergman) ou encore une Lady Macbeth en 1942.

Elle tâte pour la première fois du cinéma en 1936 avec un second rôle dans «Nine Days a Queen».
 Néanmoins, le Septième Art n’occupera qu’une place très marginale dans son parcours d’actrice.
 De la petite poignée de productions qu’elle a tournées, citons par exemple deux films d’horreur de la Hammer : «The Witches» (1966) et «The Devil Rides Out» (1968).
Mentionnons également sa présence dans le court-métrage «The Burning» (1968), la toute première réalisation de Stephen Frears.

Elle est par contre plus présente à la télévision qu’elle aborde déjà en 1938.

C’est d’ailleurs dans un épisode de la série «The Case-Book of Sherlock Holmes» que le public aura l’occasion de la voir une dernière fois exercer son métier de comédienne en 1992, l’année de son décès.

Marlène Pilaete