X

Gloria STUART (1910 / 2010)

Gloria Stuart

icone

Après avoir été remarquée sur scène, Gloria Stuart (née à Santa Monica, Etats-Unis) débute à l’écran en 1932 et accède rapidement au rang de vedette.
 Jusqu’à la fin des années 30, elle tourne une quarantaine de films, parmi lesquels «The Old Dark House» (1932), «Secret of the Blue Room» (1933), «The Invisible Man» (1933), «The Girl in 419» (1933), « I Like It That Way» (1934), «The Love Captive» (1934), «Maybe It’s Love» (1935), «The Prisoner of Shark Island» (1936), «The Girl on the Front Page» (1936), «Girl Overboard» (1937), «The Lady Escapes» (1937), «Island in the Sky» (1938), «The Lady Objects» (1938), «It Could Happen to You» (1939),…

Déçue qu’on ne fasse pas assez appel à ses ressources d’actrice et qu’on lui confie généralement le même type de personnages à interpréter, Gloria Stuart finit par se désintéresser de sa carrière cinématographique.
 Après être encore apparue dans quatre productions dans les années 40, elle et se retire en 1946 et se tourne bientôt vers la peinture.

Elle reprend son métier de comédienne au milieu des années 70 sans faire particulièrement de vagues.
 Elle travaille alors principalement à la télévision, en faisant néanmoins à nouveau quelques incursions sur grand écran.

Elle revient brusquement à l’avant-plan en incarnant Rose centenaire dans l’immense succès commercial «Titanic» (1997), qui lui vaut une nomination à l’Oscar du meilleur second rôle.
 On la voit ensuite encore à quelques reprises au cinéma et à la T.V. avant que sa filmographie ne s’achève avec «Land of Plenty» (2004) de Wim Wenders.

Marlène Pilaete