X

Lucia BANTI (1926 ? 1933 ? / 2010)

Lucia Banti

icone

Lucia Banti (née à Rome, Italie) débute à l’écran en 1953.
 Sa carrière de vedette est lancée avec le rôle de la fille d’Aldo Fabrizi dans «Hanno rubato un tram» (1954).

Par la suite, elle est l’interprète de «Lacrima di sposa» (1955), «Onore e sangue» (1957), «Giuditta e Oloferno» (1958), «La donna di ghiaccio» (1960) et «Gli scontenti» (1961).
 En 1960, on assiste à la sortie en Espagne de «Toro bravo», une co-production hispano-italienne tournée quelques années auparavant mais qui ne sera apparemment jamais distribuée en Italie.

Elle se retire au début des années 60, suite à son mariage.

Avec son époux, Lamberto Bizzarri, elle acquiert bientôt, dans la ville de Recanati, le Palazzo Bello, un bâtiment du dix-huitième siècle où le poète romantique Giacomo Leopardi aurait commencé à écrire «Zibaldone», un recueil de pensées publié à titre posthume.

Marlène Pilaete