X

Kathryn GRAYSON (1922 / 2010)

Kathryn Grayson

icone

Kathryn Grayson (née à Winston-Salem, Etats-Unis) débute à l’écran en 1941.
 En effet, Hollywood, stimulé à l’époque par le succès de Deanna Durbin, cherche à lancer dans le sillage de celle-ci de jolies jeunes filles aux évidents talents de chanteuse et la nouvelle recrue satisfait aux conditions.

Grâce à sa voix de soprano, elle devient rapidement une des principales vedettes des films musicaux de la M.G.M.
 On peut ainsi la voir dans, entre autres, «Seven Sweethearts» (1942), «Thousand Cheer» (1943), «Anchors Aweigh» (1945), «Till the Clouds Roll By» (1946), «It Happened in Brooklyn» (1947), «That Midnight Kiss» (1949), «The Toast of New Orleans» (1950), «Show Boat» (1951), «Lovely to Look at» (1952), «Kiss Me Kate» (1953),…

Sa carrière cinématographique s’achève à la Paramount avec «The Vagabond King» (1956), qui tente d’imposer un nouveau ténor, Oreste Kirkop, mais qui se révèle être un échec commercial.

Par la suite, c’est principalement sur scène qu’on retrouve l’actrice.

Elle travaille aussi occasionnellement pour la télévision.

Marlène Pilaete