X

Agnès LAURENT (1936 / 2010)

Agnès Laurent

icone

Agnès Laurent (née à Lyon, France) débute à l’écran en 1956.
 Elle tient son premier rôle important dans «Les collégiennes» (1956) et accède au statut de vedette en 1957.

Elle est alors l’interprète de «Marchands de filles» (1957), «Un amour de poche» (1957), «Mademoiselle strip-tease» (1957) et «Péché de jeunesse» (1958).
 Piquante et sexy, elle s’inscrit alors dans la lignée de Brigitte Bardot.

Par la suite, sa carrière s’internationalise.
 Elle tourne «Die grünen Teufel von Monte Cassino» (1958) en Allemagne, «Un mondo para mi» (1959) et «Altas variedades» (1960) en Espagne et «La notte del grande assalto» (1960) en Italie.
 En Angleterre, elle trouble la population mâle d’un collège dans «A French Mistress» (1960) et est la protagoniste de «Mary Had a Little…» (1961), une comédie loufoque considérée à l’époque comme assez osée pour que la censure britannique l’interdise aux moins de seize ans.

En France, on ne la voit plus que dans un sketch du film «Les amours célèbres» (1961), qui marque la fin de son parcours cinématographique.

Marlène Pilaete