X

Lauretta MASIERO (1927 / 2010)

Lauretta Masiero

icone

Lauretta Masiero (née à Venise, Italie) se fait d’abord connaître comme une des plus brillantes étoiles du théâtre de variétés.
 Parmi les spectacles auxquels elle participe, on peut citer, entre autres, «Le educande di San Babila» en 1947, «Paradiso per tutti» en 1948, «Votate per Venere» en 1951, «Attanasio cavallo vanesio» en 1952, «La padrona di raggio di Luna» en 1955 ou encore «Uno scandalo per Lili» en 1957.

L’actrice ne se limite pas à ce genre et est aussi une artiste appréciée dans le monde du théâtre plus traditionnel en interprétant des auteurs comme Goldoni, Pirandello, Feydeau, Neil Simon, Félicien Marceau,…

Elle travaille également pour la télévision.
 Dans ce domaine, elle est notamment une des animatrices de l’émission «Canzonissima» en 1960 et est la vedette de la série «Laura Storm» (1965-1966).

Le cinéma occupe une place plus secondaire dans sa carrière.
 Elle débute à l’écran dans «Il bandolero stanco» (1952) et, jusqu’au début des années 60, tourne ensuite une quinzaine de productions, dans des rôles d’importance variable.
 De sa filmographie, on peut alors extraire «Baracca e burattini» (1954), inspiré d’une revue qu’elle avait jouée sur scène, «Gran varieta» (1954), «Toto a Parigi» (1958), «Tipi da spiaggia» (1959), «Sua eccellenza si fermo a mangiare» (1961), «Caciatori di note» (1961),…

L’actrice reste active jusqu’à la fin des années 90, avant que la maladie d’Alzheimer ne la force à se retirer.

Marlène Pilaete