X

Vonetta McGEE (1940 ? 1945 ? / 2010)

 

Vonetta McGee

icone

Vonetta McGee (née à San Francisco, Etats-Unis) débute à l’écran en Italie dans les rôles féminins principaux du western-spaghetti italo-français «Il grande silenzio» / «Le grand silence» (1967) et de «Faustina» (1968).

Repartie dans son pays natal, elle incarne des personnages secondaires dans «The Lost Man» (1969) et «The Kremlin Letter» (1970) avant de trouver sa voie dans l’univers des «blaxploitation films».
 Elle est alors la vedette de «Melinda» (1972), «Blacula» (1972), «Hammer» (1972), «Shaft in Africa» (1973), «Detroit 9000» (1973) et «Thomasine & Bushrod» (1974).
 Elle retourne en outre en Europe pour le film italo-allemand «Io monaca… per tre carogne e sette peccatrici» / «Ich, die nonne und die schweinehunde» (1972).

En 1975, elle est la partenaire de Clint Eastwood dans «The Eiger Sanction», mis en scène par l’acteur lui-même.
 C’est une jolie promotion pour la belle comédienne noire mais, malheureusement, il semble que sa carrière cinématographique n’en ait pas vraiment retiré de bénéfice important.
 En effet, après avoir tourné en 1977 une production hong-kongaise «Woo fook» et joué une activiste inspirée de la célèbre Angela Davis dans «Brothers» (1977), elle travaille désormais très peu pour le Septième Art.

On la voit par contre d’avantage à la télévision, par exemple dans des séries comme «Cagney and Lacey» ou encore «L.A. Law».

Marlène Pilaete