X

Dorothy PROVINE (1935 / 2010)

Dorothy Provine

icone

Dorothy Provine (née à Deadwood, Etats-Unis) débute au cinéma en 1958.
 Elle tient ses premiers rôles féminins principaux dans deux séries B : «The Bonnie Parker Story» (1958) dans lequel, neuf ans avant Faye Dunaway, elle incarne la célèbre hors la loi, et «The 30 Foot Bride of Candy Rock» (1959), une comédie de science-fiction.

Elle obtient ensuite une jolie popularité à la télévision grâce aux séries «The Alaskans» en 1959 et 1960 et «The Roaring 20’s» de 1960 à 1962.

De 1963 à 1968, elle travaille à nouveau pour le Septième Art et est la vedette de «Wall of Noise» (1963), «It’s a Mad Mad Mad Mad World» (1963), «Good Neighbor Sam» (1964), «The Great Race» (1965), «That Darn Cat !» (1965), «One Spy Too Many» (1966), «Who’s Minding the Mint ?» (1967) et «Never a Dull Moment» (1968).
 Pour le producteur italien Dino de Laurentiis, elle tourne en outre «Se tutte le donne del mondo» (1966), une parodie de film d’espionnage.

Après son mariage en 1969 avec le réalisateur Robert Day, elle ne fait plus que quelques très rares apparitions au petit écran dans les années 70.

Marlène Pilaete