X

Evelina PAOLI (1878 / 1972)

Evelina Paoli

icone

Evelina Paoli (née à Florence, Italie) devient une vedette de théâtre dans la première décennie du vingtième siècle.
 Elle demeure notamment célèbre pour avoir créé en 1908 le rôle de Basiliola dans «La nave» de Gabriele D’Annunzio.

Parmi les autres pièces qu’elle joue durant sa carrière, on peut citer, entre autres, «La femme nue» de Bataille, «Salomé» d’Oscar Wilde, «La petite chocolatière» de Gavault, «La bonne intention» de Francis de Croisset, «La crisi» de Marco Praga, «La Gorgona» de Sem Benelli,…
 En 1930, au théâtre grec de Syracuse, le public a l’occasion de la voir interpréter deux facettes du personnage de Clytemnestre à travers deux tragédies antiques : «Iphigénie en Aulide» d’Euripide et «Agamemnon» d’Eschyle.

Pour le cinéma, Evelina Paoli est d’abord l’interprète de deux films muets : «Silvio Pellico» (1915) et «Il piacere» (1918).
 Par la suite, après s’être retirée de la scène en 1931, elle tourne plus régulièrement de 1933 à 1948.

Elle tient alors des seconds rôles dans une vingtaine de productions parmi lesquelles «Venere» (1933), «Hanno rapito un uomo» (1938), «Noi vivi» (1942), «L’abito nero da sposa» (1945),…

Marlène Pilaete