X

Sally RAND (1904 / 1979)

Sally Rand

icone

Sally Rand (née à Elkton, Etats-Unis) débute à l’écran en 1925.
Elle devient une vedette de second plan durant les dernières années du muet et est alors l’interprète de, entre autres, «Galloping Fury» (1927), «Heroes in Blue» (1927), «Crashing Through» (1928),…
Elle est aussi une des ravissantes créatures croisant la route de Victor McLaglen et Robert Armstrong dans «A Girl in Every Port» (1928).

Sa carrière cinématographique décline à l’avènement du parlant à cause, selon certaines sources, d’un problème de zézaiement.
 Quoi qu’il en soit, la jeune femme s’oriente bientôt vers le strip-tease.
 Elle remporte alors un immense succès grâce à sa danse de l’éventail qu’elle présente à la foire internationale de Chicago de 1933.
 L’autre numéro-fétiche de cette figure incontournable de l’effeuillage est la "Bubble Dance", durant laquelle elle utilise comme accessoire un grand ballon transparent.

Hollywood ne reste pas insensible à sa renommée et la rappelle la pour le film «Bolero» (1934), qui permet aux spectateurs des salles obscures de découvrir sa danse de l’éventail dans une version édulcorée.
 Elle est ensuite la star d’une série B, «Sunset Murder Case» (1938), dans laquelle elle incarne une show-girl qui se fait passer pour une strip-teaseuse afin de piéger l’assassin de son père.
 C’est là sa dernière incursion dans le Septième Art.

Sally Rand n’a de toute façon pas besoin du cinéma et poursuit son parcours sur scène en devenant pratiquement une institution dans son domaine.

Jusqu’à un âge avancé, elle reste fidèle au style de spectacle qui lui a apporté la gloire et, ayant conservé une ligne impeccable, continue à apparaître dévêtue au fil des ans sans aucun complexe.

Marlène Pilaete