X

Eva MAY (1902 / 1924)

Eva May

icone

Fille de l’actrice Mia May et du réalisateur Joe May, Eva May (née à Vienne, Autriche) fait, selon certaines sources, une apparition dans un film de 1913 mais sa véritable carrière cinématographique démarre en 1917.

Elle ne tarde pas à devenir une des jeunes stars les plus en vue du cinéma allemand et est alors l’interprète de, entre autres, «Sadja» (1918), «Ertraümtes» (1918), «Die Fee von Saint Ménard» (1919), «Der Henker von Sankt Marien» (1919), «Die Legende von der heiligen Simplicia» (1920), «Die Amazone» (1921), «Der Graf von Charolais» (1922), «Alt Heidelberg» (1923), «Die Fledermaus» (1923), «Der geheime Agent» (1924),…

Si elle est chanceuse dans sa vie professionnelle, elle accumule par contre les échecs dans sa vie amoureuse.
 Après trois mariages ratés, elle connaît une nouvelle désillusion suite à la fin de sa liaison avec Fritz Mandl, futur époux d’Hedy Lamarr.

Très affectée par cette rupture, elle se suicide le 10 septembre 1924.

Marlène Pilaete