X

Xenia DESNI (1894 ? 1897 ? / 1962)

Xenia Desni

icone

Xenia Desni (née à Kiev, Russie) quitte son pays suite à la révolution et part pour la Turquie, où elle se produit comme danseuse.
 Elle s’installe ensuite en Allemagne et ne tarde pas à attirer l’attention du monde du Septième Art.
 Elle débute à l’écran en 1921 et devient rapidement une des principales stars du cinéma germanique des années 20.

Elle est l’interprète de, entre autres, «Pariserinnen» (1921), «Bardame» (1922), «Die Prinzessin Suwarin» (1923), «Der Sprung ins leben» (1923), «Die Andere» (1924), «Ein Waltzertraum» (1925), «Küssen ist keine Sünd’» (1926), «Die Boxerbraut» (1926), «Die Bräutigame der Babette Bomberling» (1927), «Ein Mädel aus dem Volke» (1927), «Erzherzog Johann» (1928),…
 Elle figure en outre parmi les protagonistes de la co-production anglo-allemande «Decameron Nights» / «Dekameron-Nächte» (1924) et du film français «La danseuse orchidée» (1928).

Elle ne tente pas l’expérience du parlant et disparaît des écrans en 1929.

Marlène Pilaete