X

Leslie BROOKS (1922 / 2011)

Leslie Brooks

icone

Leslie Brooks (née à Lincoln, Etats-Unis) débute à l'écran en 1941.
Progressivement, elle se fait un nom bien que, dans les premières étapes de sa carrière, la tête d'affiche des films qu'elle tourne soit réservée la plupart du temps à d'autres actrices.

Comme bon nombre de ses consoeurs de l'époque, elle passe aussi pas mal de temps à poser comme pin-up.
 Elle se voit notamment décerner, fin 1943, le prix des plus belles jambes d'Amérique par une association de créateurs de bas et fait, en avril 1944, la couverture du magazine "Yank", hebdomadaire destiné aux forces armées américaines durant la guerre.

Dans la seconde moitié des années 40, elle tient d'avantage de premiers rôles féminins.
 On peut alors voir la jeune vedette dans, entre autres, «The Man Who Dared» (1946), «It's Great To Be Young» (1946), «The Secret of the Whistler» (1946), «Cigarette Girl» (1947), «Blonde Ice» (1948), dans lequel elle est excellente en amorale femme fatale,…

A la fin de la décennie, elle entame une procédure de divorce qui se termine mal.
 En effet, son ex-époux finit par fuir, peut-être à l'étranger, avec leur petite fille et on perd leur trace.

En 1950, elle se marie pour la deuxième fois.
 Délaissant le métier de comédienne, elle se consacre alors à la vie de famille et donne naissance à trois autres enfants.
En 1971, elle fait un ultime retour au cinéma dans «How's Your Love Life ?», écrit, produit et réalisé par son conjoint, Russel Vincent.

Au début du vingtième siècle, toujours à la recherche de sa première fille, elle fait lancer un appel sur Internet pour la retrouver.

Malheureusement, il semble qu'aucune source ne mentionne que cette démarche ait porté ses fruits.

Marlène Pilaete