X

Betty GARRETT (1919 / 2011)

Betty Garrett

icone

Betty Garrett (née à St Joseph, Etats-Unis) fait ses débuts professionnels sur les planches en 1938 et se produit pour la première fois à Broadway en 1942 dans des revues.
 D'avril 1946 à janvier 1948, elle est la protagoniste de «Call Me Mister» et attire l'attention de Hollywood.

Elle débute à l'écran en 1948 en tenant un second rôle aux côtés de Margaret O'Brien dans «Big City» et en participant à «Words and Music», un biopic évoquant le tandem Hart et Rodgers, à qui l'on doit bon nombre de chansons célèbres.
 Par la suite, on la voit dans «Take Me Out to the Ball Game» (1948) et «Neptune's Daughter» (1949), deux films dont la vedette féminine est Esther Williams.
 Le public réagissant positivement à sa nouvelle recrue, la M.G.M. en fait alors une des stars de «On the Town» (1949), un classique de la comédie musicale, dans lequel elle est excellente en chauffeur de taxi poursuivant Frank Sinatra de ses assiduités.

Après cette période de succès, une série d'évènements l'éloigne des salles obscures et il faut attendre quelques années avant de la revoir travailler à Hollywood.
 En mai 1949, Judy Garland doit abandonner pour raisons de santé le tournage d' «Annie Get Your Gun» et on envisage de la remplacer par Betty Garrett mais c'est finalement Betty Hutton que l'on choisit.
 Elle donne ensuite naissance à deux fils en janvier 1950 et en mars 1951.
 Puis, peu après la venue au monde du second enfant, son époux, le comédien Larry Parks, témoigne devant la Commission McCarthy sur son ancienne affiliation au parti communiste et ne tarde pas à être placé sur une liste noire.

Par ricochet, la carrière cinématographique de l'actrice marque alors le pas.
 Par contre, la scène et la télévision se montrent plus accueillantes.
 Elle doit attendre 1955 pour effectuer un brillant et pétillant retour au Septième Art dans «My Sister Eileen», qu'elle fait suivre par le thriller «The Shadow on the Window» (1957).

Par après, le public a l'occasion de l'applaudir en chair et en os à maintes reprises, souvent dans des spectacles musicaux, parmi lesquels «Follies», qu'elle joue à Broadway en 2001.
 Elle est également active au petit écran, notamment dans les sitcoms «All in the Family» de 1973 à 1975 et «Laverne & Shirley» de 1976 à 1981.

Elle ne revient au cinéma que dans deux séries B, «Trail of the Screaming Forehead» (2007) et «Dark and Stormy Night» (2009).

Marlène Pilaete