X

Dorian GRAY (1931 ? 1936 ? / 2011)

Dorian Gray

icone

Dorian Gray (née à Bolzano, Italie) débute sur les planches en 1950.
 Elle tourne quelques films en 1951 et 1952 mais c'est sur scène qu'elle devient célèbre, particulièrement grâce aux revues «Made in Italy» (1953-1954) et «Passodopio» (1954-1955).

Dès le milieu des années 50, elle reprend le chemin des studios et sa carrière de vedette de cinéma prend son envol.
 Elle incarne notamment une séduisante artiste de music-hall dans «Totò, Peppino e… la malafemmina» (1956), la maîtresse d'Amedeo Nazzari dans «Le notti di Cabiria» (1957) de Federico Fellini et une bourgeoise jalouse dans «Mogli pericolose» (1958) de Luigi Comencini.

Plus éloigné de son image habituelle de glamour est le rôle de propriétaire d'une station-service que lui confie Michelangelo Antonioni dans «Il grido» (1957).

Parmi les autres titres de sa filmographie, on peut citer, entre autres, «Guaglione» (1956), «Brevi amori a Palma de Majorca» (1959), «Le sorprese dell'amore» (1959), «Il mattatore» (1960), «La regina delle amazzoni» (1960), «Gli attendenti» (1961), «Marcia o crepa» (1962), «Fango sulla metropoli» (1965),…

Elle se retire au milieu des années 60 et se tient désormais éloignée de l'univers du spectacle.
 Près de quarante-cinq ans après avoir disparu des écrans, elle se suicide en février 2011.

Marlène Pilaete