X

Lyudmila GURCHENKO (1925 / 2011)

Lyudmila Gurchenko

icone

Lyudmila Gurchenko (née à Kharkov, à l'époque U.R.S.S., aujourd'hui Ukraine) débute à l'écran en 1956. La même année, l'entraînante comédie musicale «Karnavalnaya noch» en fait une star du cinéma soviétique.
 Au fil des décennies, elle se bâtit une intéressante et éclectique carrière, jusqu'à devenir une véritable icône du monde du spectacle russe.

Au Septième Art, elle est l'interprète de, entre autres, «Devushka s gitaroy» (1958), «Roman i Francheska» (1960), «Gulyashchaya» (1961), «Jalgrattataltsutajad» (1964), «Rabochiy posyolok» (1965), «Belyy vzryv» (1969), «Ten» (1971), «Otkrytaya kniga» (1973), «Starye steny» (1974), «Nebesnye lastochki» (1976), «Ma-ma» (1976), «Sibiriada» (1978), «Lyubimaya zhenschchina mekhanika Gavrilova» (1981), «Vokzal dlya dvoikh» (1982), «Retsept yeyo molodosti» (1983), «Prokhindiada, ili beg na meste» (1984), «Ozhog» (1988), «Sekskazka» (1991), «Prokhindiada 2» (1994), «Starye klyachi» (2000),…
 Pour son dernier film, «Pestrye sumerki» (2010), elle cumule les fonctions de comédienne, de co-réalisatrice et de co-scénariste.

Durant son parcours, Lyudmila Gurchenko est également réputée pour son travail à la télévision, ses prestations sur scène et ses disques.

Marlène Pilaete