X

Dana WYNTER (1931 / 2011)

Dana Wynter

icone

Dana Wynter (née à Berlin, Allemagne, de père anglais et de mère hongroise) fait ses études en Angleterre, puis en Rhodésie du Sud.
 Elle suit ensuite des cours de médecine dans une université sud-africaine mais les abandonne au début des années 50 afin de se lancer dans le métier d'actrice en Grande-Bretagne.
Elle y débute sur scène et à l'écran et, en 1953, part pour les Etats-Unis.

De 1955 à 1963, elle est une vedette de cinéma et on peut la voir dans «The View from Pompey's Head» (1955), «Invasion of the Body Snatchers» (1956), devenu un classique de la science-fiction, «D-Day, the Sixth of June» (1956), «Something of Value» (1957), «Fräulein» (1958), «In Love and War» (1958), «Shake Hands with the Devil» (1959), «On the Double» (1961) et «The List of Adrian Messenger» (1963).
Elle est en outre une des interprètes du film de guerre britannique «Sink the Bismarck !» (1960).

Par la suite, elle ne travaille plus pour le grand écran qu'à cinq reprises : «If He Hollers, Let Him Go !» (1968), «Triangle» (1970), «Airport» (1970), «Santee» (1973) et «Le sauvage» (1975), dans lequel elle joue l'épouse d'Yves Montand.

La carrière de Dana Wynter à la télévision est beaucoup plus prolifique.
De 1953 à 1982, elle y est très active et apparaît notamment dans des séries comme, entre autres, «Wagon Train», «Les mystères de l'Ouest», «Les envahisseurs», «L'homme de fer», «Cannon», «L'île fantastique», «L'amour du risque», «La croisière s'amuse», «Magnum»,…

En 1993, après une interruption d'une dizaine d'années, elle fait une dernière apparition au petit écran dans le téléfilm «The Return of Ironside».
Marlène Pilaete