X

Celeste HOLM (1917 / 2012)

Celeste Holm

icone

Celeste Holm (née à New York, Etats-Unis) fait ses débuts officiels au théâtre en1936.
 En 1943, elle crée à Broadway le personnage d’Ado Annie dans la comédie musicale «Oklahoma !» et devient célèbre.
 Pour suivre, elle remporte un autre grand succès avec «Bloomer Girl», qu’elle joue plus de six cents fois et qui consolide sa renommée.

Elle part ensuite pour Hollywood, où elle devient une des vedettes de la 20th Century Fox.
 Après avoir débuté à l’écran dans «Three Little Girls in Blue» (1946), elle tourne «Carnaval in Costa Rica» (1947), «Gentleman’s Agreement» (1947), qui lui vaut l’Oscar du meilleur second rôle, «Road House» (1948), «The Snake Pit» (1948), «Come to the Stable» (1949), «Chicken Every Sunday» (1949), «Everybody Does It» (1949) et «Champagne for Caesar» (1950).
 Elle prête aussi sa voix à la voleuse de maris Addie Ross, que l’on entend mais qu’on ne voit jamais, dans «A Letter to Three Wives» (1949).

Cependant, sa carrière cinématographique ne lui apporte pas une complète satisfaction et, après «All About Eve» (1950), elle retourne sur les planches.
 Elle remporte alors notamment un triomphe de septembre 1950 à mars 1952 grâce à la pièce «Affairs of State» de Louis Verneuil.
 Dans la première moitié des années 50, elle aborde également la télévision.

Elle fait son retour au Septième Art avec «The Tender Trap» (1955) et «High Society» (1956), tous deux avec Frank Sinatra, qui apprécie beaucoup son talent.
 Par après, le public a bien peu l’occasion de la retrouver dans les salles obscures, avec seulement une dizaine de productions à son actif jusqu’à la fin de sa vie.

Elle est par contre bien plus présente sur scène et au petit écran.
 Il semble, entre autres interprétations, qu’elle ait laissé de très bons souvenirs en gentille fée dans le téléfilm «Cinderella» (1965), une version du conte de Perrault agrémentée de chansons composées par le duo Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II.
 Citons en outre des séries comme, par exemple, «Dr. Kildare», «Le fugitif», «Les rues de San Francisco», «Columbo», «Wonder Woman», «L’île fantastique», «La croisière s’amuse», «Matt Houston», «Falcon Crest», «Magnum»,…

Marlène Pilaete