X

Zita KABATOVA (1913 / 2012)

Zita Kabatova

icone

Zita Kabatova (née à Prague, Tchéquie) commence sa carrière sur les planches.
 Ayant lu une annonce recherchant de nouveaux talents pour le film «Sextanka», elle envoie sa photo.
 Elle n’est finalement pas choisie mais ne passe pas pour autant inaperçue et ne tarde pas à se retrouver dans le rôle principal de «Svetlo jeho oci» (1936), qui lance sa carrière de star du cinéma tchèque.

Par la suite, elle est l’interprète de, entre autres, «Rozkosny pribeh» (1936), «Lizin let do nebe» (1937), «Zena na roczesti» (1937), «Manzelka neco tusi» (1938), «Jeji hrich» (1939), «Zivot je krasny» (1940), «Prednosta stanice» (1941), «Pantata Bezousek» (1941), «Muzi nestarnou» (1942), «Zlaté dno» (1943), «Pocestné pani Pardubické» (1944),…
 Sous le nom de Maria von Buchlow, elle tourne en outre «Gluck unterwegs» (1944) et «Schicksal am Strom» (1944) en Allemagne.

Après la Libération, on lui reproche son travail dans les studios berlinois et elle se voit frappée d’une interdiction d’exercer son métier.
 Après avoir été employée durant quelque temps dans un laboratoire photographique, elle refait du théâtre dans les années 50 et, dans les années 60, elle gère plusieurs salles de cinéma.

A partir de 1969, elle revient devant les caméras et sa filmographie ne s’achève qu’en 2009.

Marlène Pilaete