X

Nato VACHNADZE (1904 / 1953)

Nato Vachnadze

icone

De père géorgien et de mère polonaise, Nato Vachnadze (née à Varsovie, Pologne, à l’époque Empire Russe) débute à l’écran en 1923 et devient rapidement une des stars les plus brillantes du cinéma soviétique de sa génération.

Parmi ses films, on peut citer, entre autres, «Mamis mkvleli» (1923), «Sami sitsotskhle» (1924), «Vin aris damnashave ?» (1925), «Natela» (1926), «Giuli» (1927), «Krazana» (1928), «Kvartaly pridmestya» (1930), «Zheleznaya brigada» (1931), «Ukanaskneli maskaradi» (1934), «Narindjis veli» (1937), «Samshoblo» (1940), «Qajana» (1941), «Is kidev dabrundeba» (1943), «Akakis akvani» (1947),…

Elle incarne en outre la tzigane Masha dans la co-production germano-russe «Der lebende Leichnam/Zhivoy trup» (1929), adaptation d’une œuvre de Léon Tolstoï, «Le cadavre vivant».

Durant sa carrière, l’actrice reçoit notamment le Prix Staline et le titre d’Artiste du Peuple de la République Soviétique de Géorgie.
 Après une dernière apparition au cinéma dans «Mtservalta dampkrobni» (1952), elle meurt dans un accident d’avion en 1953.

Aujourd’hui, une rue à Tbilisi, un musée à Gurjaani ou encore un vin portant tous son nom perpétuent son souvenir en Géorgie.

Marlène Pilaete