X

Janine DARCEY (1917 / 1993)

Janine Darcey

icone

Janine Darcey (née à Asnières-sur-Seine, France) débute à l’écran en 1936.
Sa carrière de vedette est lancée grâce à «Entrée des artistes» (1938), qui lui vaut le prix Suzanne Bianchetti.

Par la suite, elle est l’interprète de, entre autres, «Je chante» (1938), «Cavalcade d’amour» (1939), «Sixième étage» (1939), «La nuit merveilleuse» (1940), «Six petites filles en blanc» (1941), «L’auberge de l’abîme» (1942), «Cap au large» (1942),…
 Elle figure également parmi les protagonistes de deux films anglais : «French Without Tears» (1939), d’après la pièce à succès de Terence Rattigan, et «Old Bill and Son» (1940).

Lors du tournage du film «Le carrefour des enfants perdus» (1943), elle tombe amoureuse d’un de ses partenaires, Serge Reggiani.
 Sa carrière est alors mise entre parenthèses durant quelques années.
 Elle épouse l’acteur en 1945 et ne tarde pas à lui donner un fils, Stéphan.

Elle fait son retour au cinéma en 1947 et tient alors des seconds rôles dans une vingtaine de productions jusqu’en 1993.
 Elle travaille aussi au théâtre et à la télévision.

En 1980, elle a la douleur d’apprendre le suicide de Stéphan, dont la carrière de chanteur restait éclipsée par celle de son père.

Un second enfant, Carine, était né en 1951 de son union avec Serge Reggiani, qui s’était achevée par un divorce en 1955.

Marlène Pilaete