X

Alice CALHOUN (1900 / 1966)

Alice Calhoun

icone

Alice Calhoun (née à Cleveland, Etats-Unis) débute à l’écran en 1918.
 Elle signe bientôt un contrat avec la Vitagraph qui, après avoir testé son talent dans plusieurs films, lui offre le rôle principal de «Princess Jones» (1921).

Devenue une star de la firme, elle est, par la suite, l’interprète de, entre autres, «Peggy Puts it Over» (1921), «The Little Minister» (1922), «A Girl’s Desire» (1922), «Little Wildcat» (1922), «One Stolen Night» (1923), «The Midnight Alarm» (1923), «Code of the Wilderness» (1924),…

La Vitagraph disparaît du paysage cinématographique en 1925 et ses studios sont rachetés par la Warner.
 Alice Calhoun poursuit alors sa carrière de vedette pour d’autres compagnies, bien que, désormais, celles-ci soient souvent de catégorie inférieure.
 Durant cette période, on peut la voir dans, notamment, «The Part Time Wife» (1925), «The Other Woman’s Story» (1925), «The Power of the Weak» (1926), «In the First Degree» (1927), «The Trunk Mystery» (1927),…

Après «Bride of the Desert» (1929), elle disparaît des écrans.

Il semble qu’elle ait fait un bref retour au cinéma dans un rôle non-crédité de «Now I’ll Tell» (1934).

Marlène Pilaete