X

Peggie CASTLE (1926 / 1973)

Peggie Castle

icone

Peggie Castle (née à Appalachia, Etats-Unis) débute à l’écran en 1947.
 Dès 1952, elle accède aux rôles féminins principaux et devient une vedette que l’on voit souvent dans des westerns, des thrillers ou des films d’action.

Elle est alors l’interprète de, entre autres, «Wagons West» (1952), «I, the Jury» (1953), «The Yellow Tomahawk» (1954), «The Long Wait» (1954), «Finger Man» (1955), «Target Zero» (1956), «Quincannon, Frontier Scout» (1956), «Two-Gun Lady» (1956), «The Oklahoma Woman» (1956), «The Conterfeit Plan» (1957), tourné en Angleterre, «Hell’s Crossroads» (1957),…

Elle touche aussi à l’univers de l’horreur et de la science-fiction avec «Invasion U.S.A.» (1952), «Beginning of the End» (1957) et «Back from the Dead» (1957).
 Dans le premier, les Russes envahissent les Etats-Unis, dans le second, elle doit faire face à des sauterelles géantes avides de chair humaine et dans le troisième, elle est possédée par l’esprit d’une morte.

Après avoir été la partenaire de Mario Lanza dans l’avant-dernier film du chanteur, la co-production américano-italienne «Arrivederci Roma» (1957), elle travaille uniquement pour la télévision et, de 1959 à 1962, incarne notamment Lily Merrill, propriétaire de saloon, dans la série «Lawman».
 Elle fait sa dernière apparition au petit écran en 1966.

Ayant développé de sérieux problèmes d’alcoolisme, elle meurt en 1973 d’une cirrhose du foie.

Marlène Pilaete