X

Olly GEBAUER (1908 / 1937)

Olly Gebauer

icone

Olly Gebauer (née à Vienne, Autriche) débute sur les planches dans son pays natal dans les années 20.
 Elle se fait un nom au début des années 30 dans des revues de l’Admiralspalast à Berlin et son succès sur scène lui vaut de débuter à l’écran en 1931.
 Sa carrière de vedette cinématographique se compose de quelques rôles féminins principaux et, majoritairement, de prestations plus secondaires.
 Jusqu’en 1933, elle a à son actif une dizaine de films en Allemagne, parmi lesquels «Ein ausgekochter Junge» (1931), une comédie avec Sigfried Arno.

A l’avènement du nazisme, son époux, l’acteur et réalisateur d’origine juive Max Nosseck, préfère prendre le large, ce qui explique la présence d’Olly Gebauer dans deux productions tournées dans la péninsule ibérique.
 Dans «Gado Bravo» (1934), qu’il co-réalise au Portugal, il fait jouer à sa femme une belle chanteuse étrangère qui trouble un riche éleveur et matador lusitanien.
 L’actrice figure également dans «Poderoso caballero» (1935) mis en scène par Nosseck en Espagne.

De la filmographie d’Olly Gebauer, on peut encore citer la production autrichienne «Salto in die Seligkeit» (1934), dans lequel elle incarne la jolie fleuriste que le héros finit par épouser. Elle se produit aussi dans des salles de spectacle et on peut ainsi la voir au Künster Klub à Vienne en 1934 et au Wintergarten à Berlin en 1936.

Victime d’une tuberculose laryngée, elle meurt prématurément en 1937.

Marlène Pilaete