X

Barbara LEONARD (1908 / 1971)

Barbara Leonard

icone

Après avoir tourné, selon certaines sources, quelques films sous les pseudonymes de Violet de Barros et de Mary Milner, Barbara Leonard (née à San Francisco, Etats-Unis) tient son premier rôle principal dans «Ladies of the Night Club» (1928).
 On la voit ensuite notamment dans plusieurs comédies de court-métrage comme «The Bees’ Buzz» (1929), «Leaping Love» (1929), «The Sleeping Porch» (1929) ou encore «Surprise» (1930).

Ayant été éduquée en Europe, Barbara Leonard est polyglotte et cela se révèle un atout lorsqu’elle est choisie par la M.G.M. pour être, en 1930, la tête d’affiche féminine de «Men of the North».
 En effet, ce film est également tourné en versions française, italienne et allemande dans lesquelles elle conserve son rôle, alors que ses partenaires masculins changent.
 Cette quadruple interprétation est le fait marquant de son parcours de vedette.
 On peut toutefois noter que, bien qu’elle parle également la langue de Cervantes, la version espagnole lui échappe au profit de Rosita Ballestreros.

Malheureusement, il ne s’agit là que d’un coup d’éclat qui ne s’inscrit pas dans la durée et elle passe le reste des années 30 à tenir des seconds et petits rôles.

Une dernière apparition non-créditée dans une production de 1940 clôt sa filmographie.

Marlène Pilaete