X

Claire LUCE (1903 / 1989)

Claire Luce

icone

Claire Luce (née à Syracuse, Etats-Unis) acquiert la renommée sur scène dans les années 20 en participant à des spectacles musicaux de Broadway comme «Music Box Revue» (1924-1925), «No Foolin’» (1926) ou encore les «Ziegfeld Follies of 1927» (1927-1928).

Elle débute à l’écran en 1930 en étant la partenaire de Spencer Tracy dans «Up the River».
 De novembre 1932 à juillet 1933, elle danse aux côtés de Fred Astaire dans la comédie musicale «Gay Divorce», que le duo emmène ensuite à Londres à partir de novembre 1933.

Par après, elle est la vedette de cinq films anglais : «Vintage Wine» (1935), «Lazybones» (1935), «Let’s Make a Night of It» (1937), «Over She Goes» (1937) et «Under Secret Orders» (1937), le dernier titre de sa filmographie.

Elle retourne à Broadway pour «Of Mice and Men», drame de John Steinbeck qu’elle joue de novembre 1937 à mai 1938.
 Elle reprend son rôle lorsque cette pièce est créée en 1939 dans la capitale anglaise et décide de rester en Grande-Bretagne durant la seconde guerre mondiale.

En 1941, elle aborde l’univers de Shakespeare avec «The Taming of the Shrew».
 En 1945, à Stratford-upon-Avon, elle interprète les personnages principaux de plusieurs œuvres du célèbre auteur, ce qui constitue une première pour une actrice américaine dans la ville natale même du dramaturge.

Après avoir incarné Becky Sharp dans «Vanity Fair» en 1946 au Comedy Theatre de Londres, aujourd'hui devenu le théâtre Harold Pinter, elle repart aux U.S.A. et travaille alors sur les planches et la télévision.
 Elle enregistre également plusieurs disques de théâtre et de poésie et tâte de la peinture.

Marlène Pilaete