X

Margit SAAD (1929)

Margit Saad

icone

De père libanais et de mère allemande, Margit Saad (née à Munich, Allemagne) débute à l’écran en 1951 et accède au statut de vedette du cinéma germanique en 1953.
 Elle est alors l’interprète de, entre autres, «Südliche Nächte» (1953), «Ehesanatorium» (1955), «Beichtgeheimnis» (1956), «Drei Birken auf der Heide» (1956), «Ein Amerikaner in Salzburg» (1958), «Rendezvous in Wien» (1959), «Heisse Ware» (1959), «Paradies der Matrosen» (1959),…

Elle tourne également les deux versions, allemande et française, de «Der Zigeunerbaron/Le baron tzigane» (1954) en compagnie de, respectivement, Gerhard Riedmann et Georges Guétary.

Elle figure en outre parmi les charmantes créatures réunies dans le film français «Les dragueurs» (1959) de Jean-Pierre Mocky et tourne en Angleterre «The Criminal» (1960), «The Rebel» (1961) et «Playback» (1962).
 Après 1962, elle travaille beaucoup moins pour le cinéma et on la voit d’avantage au petit écran.

Durant sa carrière, Margit Saad se produit aussi sur scène et tient notamment le rôle principal d’«Irma la Douce» lorsque cette comédie musicale est présentée pour la première fois en Allemagne en 1961

On peut encore ajouter au palmarès de cette artiste les activités de journaliste et de metteur en scène à la télévision et au théâtre.

Marlène Pilaete