X

Hilde WEISSNER (1909 / 1987)

Hilde Weissner

icone

Hilde Weissner (née à Stettin, Empire Germanique, aujourd’hui Szczecin, Pologne) se lance dans le théâtre en 1929 avec la pièce «Marie Stuart» de Schiller.
 Parallèlement à sa carrière sur scène, elle décide de travailler aussi pour le cinéma et y débute dans le rôle féminin principal de «Die Finanzen des Grossherzogs» (1933).

Désormais vedette de l’écran, on la voit ensuite dans, entre autres, «Lockvogel» (1934), «Traumulus» (1935), «Dahinten in der Heide» (1936), «Ball im Metropol» (1937), «Fracht von Baltimore» (1938), «Geheimzeichen LB17» (1938), «Die Goldene Maske» (1939), «Ein Mann auf Abwegen» (1940), «Diesel» (1942), «Ein Blick zurück» (1944), «Die Brüder Noltenius» (1945),…

Après-guerre, elle tourne beaucoup moins pour le Septième Art et sa filmographie s’achève avec «Schöner Gigolo, armer Gigolo» (1978) dont la distribution plutôt hétéroclite rassemble les noms de David Bowie, Sydne Rome, Marlene Dietrich, Kim Novak ou encore Maria Schell.
 Elle est plus présente à la T.V. avec divers téléfilms et feuilletons à son actif, notamment les inévitables séries policières «Der Kommissar» et «Derrick».

A part son métier d’actrice, ajoutons qu’elle aura également été durant quelque temps directrice d’une maison de couture et professeur d’art dramatique.

Marlène Pilaete