X

Irina PETRESCU (1941 / 2013)

Irina Petrescu

icone

Irina Petrescu (née à Bucarest, Roumanie) débute à l’écran dans le rôle féminin principal de «Valurile Dunarii» (1959), qui en fait une vedette du cinéma roumain.

 

Elle tourne la majorité de ses films durant les années 60, 70 et 80 et on peut ainsi la voir dans, entre autres, «Poveste sentimentala» (1961), «Strainul» (1964), «Duminica la ora 6» (1965), «Seful sectorului suflete» (1967), «Rautaciosul adolescent» (1969), «Facerea lumii» (1971), «Stejar, extrema urgenta» (1973), «Trei zile si trzi nopti» (1976), «Actiunea Autobuzul» (1978), «Singur de cart» (1983), «O lumina la etajul 10» (1984), «Al patrulea gard, langa debarcader» (1986), «Cei care platesc cu viatu» (1989),…
 Après 1990, sa filmographie est plus réduite.

 

Durant sa carrière, Irina Petrescu ne se limite pas au Septième Art et est aussi une actrice de théâtre très réputée.
 Parmi les pièces qu’elle interprète, on peut notamment citer «La Nuit des rois» de Shakespeare, «Oncle Vanya» de Tchékhov, «Huis clos» de Sartre, «Le Misanthrope» de Molière, «Caligula» de Camus, «La Folle de Chaillot» de Giraudoux, «Les Géants de la montagne» de Pirandello, «Becket ou l’honneur de Dieu» d’Anouilh, «Le Libertin» d’Eric-Emmanuel Schmitt,…

Marlène Pilaete