X

Audrey TOTTER (1918 / 2013)

Audrey Totter

icone

Audrey Totter (née à Joliet, Etats-Unis) débute à l’écran en 1945 et tient son premier rôle principal dans «Lady in the Lake» (1947).
 Désormais vedette, elle travaille régulièrement pour le cinéma durant une dizaine d’années.
 Les héroïnes mièvres ne figurent pas à son répertoire et elle incarne avec talent les femmes de caractère, tantôt sans scrupules, tantôt plus sympathiques.

Son nom reste associé à l’univers du film noir et du thriller, bien qu’elle soit aussi apparue dans d’autres styles de productions.
 Elle figure au générique de, entre autres, «High Wall» (1947), «The Unsuspected» (1947), «Alias Nick Beal» (1949), «The Set-Up» (1949), «Tension» (1949), «Under the Gun» (1951), «FBI Girl» (1951), «The Sell Out» (1952), «Woman They Almost Lynched» (1953), «Man in the Dark» (1953), «Massacre Canyon» (1954), «Women’s Prison» (1955), «A Bullet for Joey» (1955), «Ghost Diver» (1957), «Man or Gun» (1958),…

Dans la seconde moitié des années 50, elle est surtout employée par des compagnies cinématographiques de second plan et, dès le début des années 60, elle est beaucoup moins active au Septième Art.
 Elle ne tient alors plus que des seconds rôles dans quelques films.

Par contre, elle est encore bien présente à la télévision, qu’elle avait abordée en 1953. C’est d’ailleurs dans un épisode de la série «Arabesque» qu’on la voit pour la dernière fois en 1987.

Marlène Pilaete