X

Eva SPEYER (1882 ? 1883 ? / 1932)

Eva Speyer

icone

Eva Speyer (née à Berlin, Allemagne) débute sur scène en 1904 et s’oriente vers le Septième Art au début des années 10.

Durant une dizaine d’années, elle figure parmi les vedettes du cinéma allemand et est l’interprète de, entre autres, «Schwarzes Blut» (1912), «Zweimal gelebt» (1912), «Die Falle» (1912), «Die Gelbe Rasse» (1912), «Fabrik-Marianne» (1913), «Entsagungen» (1913), «Die Statue» (1914), «Die Schwestern» (1915), «Friedrich Werders Sendung» (1916), «Die Andere» (1916), «Das Buch des Lasters» (1917), «Die Flucht des Arno Jessen» (1918), «Die Vase der Semiramis» (1918), «Jadwiga» (1918), «Die Arche» (1919), «Die Morphinistin» (1920), «Der Silberkönig» (1921),…

Après avoir incarné l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche dans «Louise de Lavallière/Am Liebeshof des Sonnenkönig» (1922), elle est absente des écrans durant quelque temps.

Elle revient devant les caméras en 1925 mais est employée désormais dans des secondes rôles. Elle décède en 1932 d’une cause inconnue.

Marlène Pilaete