X

Peggy KNUDSEN (1923 / 1980)

Peggy Knudsen

icone

Peggy Knudsen (née à Duluth, Etats-Unis) aborde le théâtre à la fin des années 30 et, au début des années 40, travaille aussi à la radio.
 En juin 1942, sur la scène de Broadway, elle a la chance de remplacer Jo Ann Sayers, qui se retire pour cause de mariage, dans un des rôles principaux de la comédie musicale «My Sister Eileen», aux côtés de Shirley Booth.

Elle débute à l’écran à la Warner en 1946 mais cette firme se contente de lui faire jouer des personnages secondaires dans l’ombre de stars comme Bette Davis et Glenn Ford dans «A Stolen Life» (1946), Humphrey Bogart et Lauren Bacall dans «The Big Sleep» (1946), Joan Crawford et John Garfield dans «Humoresque» (1947) ou encore Ann Sheridan dans «The Unfaithful» (1947).

C’est finalement dans l’univers des séries "B" qu’on lui accorde plus d’attention .
 Pour le producteur Sol M. Wurtzel, elle tient ainsi les rôles féminins principaux de «Roses Are Red» (1947), «Half Past Midnight» (1948) et «Trouble Preferred» (1948).
 Elle figure en outre parmi les têtes d’affiche de «Perilous Waters» (1948), une production de la compagnie Monogram.

Dès le début des années 50, elle se tourne vers la télévision et, parmi les séries à succès auxquelles elle participe, on peut citer, entre autres, «Alfred Hitchcock Presents», «The Millionaire», «The Real Mc Coys», «Perry Mason» ou encore «The Adventures of Ozzie & Harriet».

Elle tourne néanmoins encore à quelques reprises pour le cinéma, généralement dans des seconds rôles, sauf dans «Betrayed Women» (1955), qui lui donne l’opportunité de fournir une prestation plus substantielle.

Elle doit se retirer au milieu des années 60, victime de sérieux problèmes d’arthrite aux hanches.

Marlène Pilaete