X

Lynn SHAW (? / ?)

Lynn Shaw

icone

Au milieu des années 50, Lynn (ou Lyn) Shaw est une pin-up très demandée en Angleterre et apparaît régulièrement, plus ou moins dénudée, dans les magazines de charme de l’époque comme "Flash", "Foto", "Carnival", "Span", "Blighty" ou encore "Beautiful Britons".

Elle débute à l’écran dans un minuscule rôle de showgirl dans «Keep It Clean» (1956) et part ensuite en Italie où elle incarne la prostituée Andreina, une des femmes croisant la route du héros joué par Steve Cochran, dans «Il grido» (1957) de Michelangelo Antonioni.
 Celui-ci semble n’avoir aucun problème à propulser un modèle de photos déshabillées, pratiquement dépourvue d’expérience au Septième Art, dans l’univers du cinéma d’auteur.

Dans un registre plus léger, elle poursuit alors sa carrière de vedette en Italie, avec des films exploitant son physique de manière plus conventionnelle.
 Elle figure ainsi parmi les protagonistes de «Ragazzi della marina» (1958) et «Guardatele ma non toccatele» (1959).

Elle termine son parcours cinématographique avec deux comédies de Camillo Mastrocinque, «Noi duri» (1960) et «Genitori in blue-jeans» (1960).

Marlène Pilaete