X

Veronica CARLSON (1944)

Veronica Carlson

icone

Veronica Carlson (née au Yorkshire, Royaume-Uni) débute à l’écran en 1967.
 Cette ravissante blonde jouit d’un statut de vedette-culte parmi les fans du cinéma d’épouvante grâce à ses rôles dans trois films des studios Hammer : «Dracula Has Risen from the Grave» (1968), «Frankenstein Must Be Destroyed» (1969) et «The Horror of Frankenstein» (1970).

Elle retrouve d’ailleurs cet univers avec «Vampira» (1974), une parodie avec David Niven, et «The Ghoul» (1975), produit par une nouvelle et éphémère compagnie, la Tyburn Films Productions Ltd.

L’actrice travaille également pour la télévision et est notamment une des protagonistes de la série «Spyder’s Web» en 1972.

Au milieu des années 70, elle se retire à la suite de son mariage en 1974.
 Préférant se consacrer à la vie de famille, elle donne alors naissance à trois enfants en 1976, 1979 et 1981.

Elle finit par s’installer aux Etats-Unis, où, toujours dans le domaine de l’horreur, elle renoue brièvement avec le Septième Art avec «Black Easter» (1994), qui, semble-t-il, n’a jamais été distribué, et «Freakshow» (1995).

Marlène Pilaete