X

Vittoria LEPANTO (1885 / 1965)

Vittoria Lepanto

icone

Vittoria Lepanto (née à Saracinesco, Italie) débute à l’écran en 1909 et s’impose comme une des premières vedettes féminines du cinéma italien.

Elle travaille régulièrement dans les studios jusqu’au début des années 10 et est alors l’interprète de, entre autres, «Carmen» (1909), «La signora dalle camelie» (1909), «Salome» (1910), «Lucrezia Borgia» (1910), «Marozia» (1911),…

Elle délaisse ensuite le Septième Art pour se consacrer durant quelque temps au théâtre.

Elle retrouve le chemin des salles obscures en 1916 et est encore l’étoile de, notamment, «L’avvenire in agguato» (1916), «L’ombra» (1917), «Il piacere» 1918), «Israël» (1919), «Le rouge et le noir» (1920), dans lequel elle incarne Louise de Rénal,…

Sa filmographie s’achève avec «L’amico» (1921).

Par la suite, on la revoit sur scène avant qu’elle ne se retire du monde du spectacle suite à son mariage avec un ingénieur.

Marlène Pilaete