X

Natasa TANSKA (1929 / 2014)

 

Natasa Tanska

icone

Natasa Tanska (née à Prague, Tchéquie) débute à l’écran dans «Babicka» (1940).
 Preuve de l’intérêt que lui portent les producteurs du film, son contrat stipule qu’elle reçoive le même salaire que l’actrice confirmée Terezie Brzkova, qui joue le rôle-titre.

Ce film en fait une enfant-vedette, que l’on retrouve par après dans «Preludium» (1941).
 Mais un déménagement avec sa famille à Trencin l’éloigne bientôt des studios de cinéma pragois.

Ce n’est qu’en 1947 que le public retrouve dans les salles obscures Natasa Tanska, devenue entretemps une charmante jeune fille.
 On la voit alors dans «Predtucha» (1947), «Bila tma» (1948), «Krakatit» (1948) et «Mlada léta» (1952).

Malheureusement, de sérieux ennuis de santé l’obligent ensuite à abandonner sa carrière de comédienne.
 Désormais, elle se consacre à d’autres activités comme le journalisme, l’écriture de pièces radiophoniques et de scénarios, la littérature, notamment enfantine, ou encore la peinture.

Marlène Pilaete