X

Patrice WYMORE (1926 / 2014)

Patrice Wymore

icone

Après avoir été remarquée sur scène à Broadway dans des spectacles musicaux à la fin des années 40, Patrice Wymore (née à Miltonvale, Etats-Unis) signe un contrat avec la Warner et débute à l’écran en 1950.

Durant sa carrière de vedette de cinéma, elle figure à l’affiche de trois westerns : «Rocky Mountain» (1950), «The Big Trees» (1952) et «The Man Behind the Gun» (1953).
 Elle est aussi l’interprète de quelques comédies musicales, toujours dans des personnages de rivales des blondes héroïnes de ces films.
 Elle cause ainsi du souci à Doris Day dans «Tea for Two» (1950) et «I’ll See You in My Dreams» (1951) et à Virginia Mayo dans «She’s Working Her Way to College» (1952) et «She’s Back on Broadway» (1953).

Elle fait en outre partie du défilé de célébrités jouant leur propre rôle dans «Starlift» et y a l’occasion de chanter «Liza (All the Clouds’ll Roll Away)», un standard du jazz composé par Georges Gershwin, avec des paroles d’Ira Gershwin et Gus Kahn.

Epouse d’Errol Flynn depuis 1950, elle lui donne une petite fille en 1953.

De 1955 à 1957, elle travaille en Angleterre. Elle est alors la partenaire de son époux dans «King’s Rhapsody» (1955) et participe à plusieurs épisodes de la série télévisée «The Errol Flynn Theatre» (1956-1957).

Par la suite, de retour aux U.S.A., elle est assez active au petit écran jusqu’en 1967 et ne tourne plus qu’à trois reprises pour le Septième Art, notamment dans «Ocean’s Eleven» (1960).

Marlène Pilaete