X

Patrice MUNSEL (1925 / 2016)

Patrice Munsel

icone

Après avoir remporté un concours de jeunes talents à la radio, Patrice Munsel (née à Spokane, Etats-Unis) débute comme cantatrice au Metropolitan Opera en 1943 avec «Mignon» d’Ambroise Thomas.
Elle bat alors le record de la plus jeune artiste à être admise dans la prestigieuse maison et, en février 1944, elle fait la couverture du magazine Life avec comme légende "Teen-age opera star".

Elle reste au Metropolitan jusqu’en 1958 et est l’interprète de, entre autres, «Le barbier de Séville» de Rossini, «La Bohême» de Puccini, «La Périchole» d’Offenbach, «Rigoletto» de Verdi, «Roméo et Juliette» de Gounod, «Don Giovanni» de Mozart, etc.

Durant sa carrière, Patrice Munsel se montre enthousiaste à l’idée d’élargir son univers professionnel.
 Elle crée ainsi en 1955 un spectacle mêlant art lyrique et chansons populaires au cabaret New Frontier de Las Vegas.
 Elle a en outre à son actif des comédies musicales comme «Le roi et moi», «The Sound of Music», «My Fair Lady», «Hello Dolly» ou encore «Mame».

Selon IMDB, elle serait apparue dans un court-métrage mettant en vedette Jinx Falkenburg en 1948 mais on manque d’informations à ce sujet.
 On est par contre certain qu’elle est, en 1953, la star du film anglais «Melba», un biopic très romancé consacré à la célèbre cantatrice Nellie Melba.

Elle est aussi présente à la télévision et anime notamment sa propre émission «The Patrice Munsel Show» durant la saison 1956-1957.

Parmi ses nombreuses autres prestations télévisuelles, on peut relever également un épisode de la série «Les mystères de l’Ouest» en 1969, intitulé bien à propos «The Night of the Diva».

Marlène Pilaete