X

Carolina WHITE (1883 ? 1885 ? 1886 ? / 1961)

Carolina White

icone

Après avoir étudié le chant à Boston et en Italie, Carolina White (née au Massachussetts, Etats-Unis) débute officiellement sur scène à Naples en incarnant Gutrune dans «Le Crépuscule des dieux» de Wagner.

On peut la voir ensuite dans «Aida», «Tosca» ou encore «Madame Butterfly» avant qu’elle ne retourne dans son pays natal.
 Elle crée alors en 1910 à Chicago le rôle de Minnie dans «La fanciulla del West» de Puccini, quinze jours après que cette œuvre ait été donnée au Metropolitan Opera de New York.

Par après, elle interprète, entre autres, «Il segreto di Susanna» et «I gioielli della Madonna» de Wolf-Ferrari, «Lohengrin» de Wagner, «Manon Lescaut» de Puccini, «Herodiade» de Massenet, «Zingari» de Leoncavallo, etc.

Au milieu des années 10, elle commence à délaisser l’univers de l’opéra et se plaint à l’époque dans la presse que les directeurs des grandes salles favorisent les interprètes étrangers au détriment des artistes américains.
 Dès lors, elle s’oriente d’avantage vers les opérettes et le music-hall.

Elle débute au cinéma en étant la partenaire du célèbre ténor Enrico Caruso dans «My Cousin» (1918).
 Quelques années plus tard, elle est en Italie une des vedettes du film en costumes «Il ponte dei sospiri» (1921).
 Il semble qu’elle finisse par se fixer dans ce pays puisque c’est à Rome qu’elle décède en 1961.

Marlène Pilaete