X

Kate RIISE alias Maiken KATIA (1901 / 1983)

icone

Bien que certaines sources mentionnent des emplois de figurante dès 1919, Kate Riise (née à Copenhague, Danemark) débute officiellement à l'écran en 1921 dans «Vor faelles van» (1921).
 Dans cette adaptation d'une œuvre de Charles Dickens, «Our Mutual Friend», elle tient un des rôles principaux, celui de Bella Wilfer, sans doute un des plus intéressants personnages féminins jamais créés par le célèbre auteur.

C'est le début de son bref parcours de vedette du cinéma danois.
 Elle tourne ensuite «Kan disse ojne lyve» (1921) et «Pigen fra Sydlavsoen» (1922) sous le pseudonyme de Maiken Katia.
 On notera toutefois que ce changement semble avoir semé une certaine confusion à l'époque puisqu'un article de journal islandais faisant la promotion de «Kan disse ojne lyve» indique bien Maiken Katia comme protagoniste alors qu'une affiche suédoise de la même production préfère ignorer la modification et mentionne Kate Riise !

Quoi qu'il en soit, l'actrice, à qui, selon ses dires, sa grande taille de 1,74 mètre pose problème pour faire carrière au Septième Art, tire rapidement sa révérence.

En effet, s'étant mariée en 1921, elle disparaît des écrans après ses trois films, tous réalisés par A.W. Sandberg, un des plus célèbres réalisateurs danois du cinéma muet.

Marlène Pilaete