NIGHT OF THE HUNTER

«La nuit du chasseur», de Charles Laughton (U.S.A., 1955)

Robert Mitchum
Shelley Winters
Lillian Gish
Sally Jane Bruce
Billy Chapin
Peter Graves
Don Beddoe
Evelyn Varden
Gloria Castillo
Paul Bryar
James Gleason
Charles Laughton
Robert Mitchum
Shelley Winters
Lillian Gish
Sally Jane Bruce
Billy Chapin
Peter Graves
Don Beddoe
Evelyn Varden
Gloria Castillo
Paul Bryar
James Gleason
Charles Laughton

la petite histoire…

afficheaffiche originale

«Night of the Hunter», unique film tourné par Charles Laughton en tant que réalisateur, fut un échec cuisant lors de sa sortie en salle. De plus, les critiques furent assassines. Les répercutions de l'échec furent telles que Laughton, envisageant de tourner son prochain film «Les nus et les morts», avec le même producteur, sera contraint d'abandonner le projet qui sera confié au réalisateur Raoul Walsh.

C'est au fil des années que «La nuit du chasseur» deviendra un film culte. Certaines écoles en feront un sujet d'analyse privilégié.

Charles Laughton rend hommage au cinéma de David W.Griffith en faisant appel à Lillian Gish , véritable icône du cinéma américain muet, à l'époque ne tournant quasiment plus et qui au demeurant est indissociable de l'œuvre de Griffith, (une trentaine de films dont «Naissance d'une nation», «Intolérance», «Le lys brisé», «A travers l'orage»).

«La nuit du chasseur», tiré d'un roman de David Grubb sorti pendant la deuxième guerre mondiale, fut adapté à l'écran par le critique James Agee, qui mourra avant la sortie du film. Le script aurait été en partie retravaillé par Laughton qui le jugeait trop lourd et irrecevable. Le film sera tourné en cinq semaines seulement. Ce fut aussi la dernière composition du musicien Walter Schumann qui contribua énormément à l'atmosphère du film.

Le réalisateur, pour le rôle du pasteur, avait initialement prévu Gary Cooper qui refusa, de crainte que cela nuise à sa popularité.

Le prédicateur psychopathe et abject est décrit plus exactement par le réalisateur comme "une merde diabolique", auquel Robert Mitchum aurait répondu instantanément présent, très intéressé par le rôle. Il est utilisé à contre-emploi dans ce film en incarnant le rôle complexe du faux pasteur (une soutane qu'il revêtira à deux autres reprises: dans le film de Henry Hathaway «Cinq cartes à abattre», puis «La colère de dieu» de Ralph Nelson.)

Charles Laughton ayant un peu de mal à diriger les enfants, ne les supportant guère, se faisait remplacer par Robert Mitchum pour certaines scènes.

Un remake du film réalisé par David Greene en 1991 pour la télévision.

En France, «La nuit du chasseur» sorti seulement en mai 1956, un an plus tard qu'aux États-Unis, n'a cumulé dans les salles que 286 000 entrées.

Fernand Cabrelli (février 2006)

Sources : documents personnels, plusieurs images glanées çà et là, dans divers ouvrages ou sur la toile, au cours de nombreuses années de vagabondage, et dont je n'ai pas toujours gardé trace de l'origine.

Ed.8.1.1 : 5-9-2016