SINGIN' IN THE RAIN

«Chantons sous la pluie», de Gene Kelly, Stanley Donen (U.S.A., 1952)

Gene Kelly
Debbie Reynolds
Donald O'Connor
Jean Hagen
Millard Mitchell
Rita Moreno
Douglas Fowley
Cyd Charisse
Madge Blake
Kathleen Freeman
Vincente Minnelli
Gene Kelly
Debbie Reynolds
Donald O'Connor
Jean Hagen
Millard Mitchell
Rita Moreno
Douglas Fowley
Cyd Charisse
Madge Blake
Kathleen Freeman
Vincente Minnelli

la petite histoire…

afficheaffiche originale

«Chantons sous la pluie», distribué en 1952 et co-réalisé par Stanley Donen et Gene Kelly, marque le début de la fin de l’âge d’or de la comédie musicale hollywoodienne. La première collaboration des deux hommes débuta en 1948 sur le plateau de «La reine de Broadway» de Charles Vidor où les deux artistes oeuvrèrent en tant que chorégraphe avant de s’orienter vers la réalisation.

Stanley Donen : "C’est Arthur Freed qui nous convoqua, Gene et moi, ainsi qu’Adolph Green et Betty Comden pour faire une comédie musicale s’inspirant d’un vieux film de Jean Harlow. Finalement, après bien des palabres, on décida de tourner un film sur cette merveilleuse période qu’est la fin du muet. La M.G.M ayant acheté les droits de plusieurs chansons d’Arthur Freed, nous avons essayé d’en utiliser le plus grand nombre. Ainsi au départ, nous ne disposions d’aucune ligne directrice: aucune vedette prévue si ce n’est Kelly. Le seul point que nous avions en commun était notre passion du cinéma et notre amour pour les films de cette époque que Comden et Green connaissaient particulièrement bien …"

Les grands succès musicaux en question, signés Arthur Freed et Nacio Herb Brown, avaient déjà été utilisés pour des comédies musicales des années trente.

Délicate tâche pour les scénaristes Adolph Green et Betty Comden qui doivent construire une histoire autour de vieilles chansons des années 20 et du début des années 30. En toute logique, il fallait recréer cette époque, d’où l’idée de transition entre le cinéma muet et le cinéma parlant.

Adolph Green : "Au début nous étions terrifiés, car Arthur Freed nous avait demandé une histoire inspirée par les chansons qu’il avait écrites avec Brown pour les premiers films musicaux tels que 'Broadway mélody'. Nous avons finalement décidé que la seule façon de nous en sortir était de bâtir une histoire qui serait située à l’époque où ces chansons pleines de charme avaient été crées…"

Green et Comden reçurent le prix du meilleur scénario de comédie musicale décerné par la Writers Guild of América.


Gene Kelly…
afficheGene Kelly

Gene Kelly devait assurer deux tournages à la fois, «Huckleberry Finn» de Vincente Minnelli le matin et «Singin in the Rain» l’après midi . D’insurmontables problèmes mirent en “stand by” le projet de Minnelli qui sera par la suite définitivement abandonné, à la plus grande joie de l’acteur: "Un régime démentiel ! Dans un premier temps, il m’avait paru amusant de relever le défi, d’autant que le projet de Minnelli possédait la plus belle musique qu’on n' ait jamais écrite pour un film dansé. Mais au bout de trois semaines, j’étais tellement épuisé, tellement au bout du rouleau que mes amis attrapaient le cafard rien qu’en voyant la tête que je faisais".

Au départ du projet, le rôle de Cosmo Brown était prévu pour Oscar Levant, repéré l’année précédente dans le rôle d’un pianiste dans «Un Américain à Paris» de Minnelli.

Le rôle de Lina Lamont était initialement écrit pour une amie des scénaristes Comden et Green, la flamboyante Judy Holliday tout récemment récompensée d’un Oscar dans le film «Comment l’esprit vient aux femmes» de George Cukor.

Donald O'Connor se vit attribué le Golden Globe du meilleur acteur de comédie musicale pour sa performance.

«Chantons sous la pluie» est rempli d’allusions aux stars aux oeuvres du cinéma muet et du début du parlant, et c'est un jeu assez difficile que de s'amuser à les découvrir toutes.

En France, «Chantons sous la pluie» sortit en septembre 1953. La critique resta sourde et le public se montra plutôt indifférent: seulement 1 500 000 entrées pour un film reconnu aujourd’hui comme le chef-d’œuvre de la comédie musicale.

Fernand Cabrelli (octobre 2006)

Sources : documents personnels, plusieurs images glanées çà et là, dans divers ouvrages ou sur la toile, au cours de nombreuses années de vagabondage, et dont je n'ai pas toujours gardé trace de l'origine.

Ed.8.1.1 : 13-9-2016