first previous replay next

22 / 23

"Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré !"

… Bien après la Libération, Grangil fait transporter ses bagages dans un wagon par un employé du rail.

Il lui tend un pourboire et, après un moment d’hésitation, reconnaît Martin derrière ses petites lunettes rondes.

Les deux compères ont à peine le temps d'échanger quelques mots que le train s'éloigne déjà…