Gérard BARRAY (1931)

… de capes et d'épées

Gérard Barray

Gérard Barray, comme son lointain “cousin” de la Gascogne voisine, D'Artagnan, a quitté sa ville natale de Montauban pour “monter” dans la capitale.

Bon musicien, pianiste de talent, c'est dans la chanson qu'il fait ses premières armes. Il devait en changer rapidement pour prendre l'épée et nous divertir dans toute une série de films d'aventures, genre aujourd'hui réservé au petit écran. Parallèlement à ce transfert, ses apparitions sur les toiles blanches se sont faites rares ces dernières années.

Mais on put le remarquer récemment dans l'étrange film de Alejandro Amenabar, «Abre los Ojos»

Donatienne

Les débuts…

Gérard BarrayGérard Barray

Gérard Barray, de son vrai nom Gérard Marcel Louis Baraillé, est né le 2 novembre 1931 à Toulouse.

Il ne se destinait pas forcément à une carrière dans le monde du spectacle puisqu'il a tout d'abord entamé des études de médecine. Mais le monde artistique l'attirait sans nul doute ! Recommandé au comédien Noël RoquevertNoël Roquevert, il s'installe à Paris et s'inscrit au Cours Simon. Il obtiendra d'ailleurs le Prix du jury qui lui sera remis par Marcel Achard, en 1955.

Parallèlement, il se produit dans les cabarets de la capitale, dans des orchestres de jazz : il est alors pianiste, composant aussi des musiques de chansons. Il accompagne Serge Rousseau, époux de la comédienne Marie DuboisMarie Dubois, et qui deviendra lui aussi acteur.

Comment passer du cabaret au cinéma ? Tout simplement par le théâtre…

Un concours de circonstance fait qu'il remplace un jour son camarade Jean-Pierre CasselJean-Pierre Cassel dans la pièce «Les Enfants d'Édouard» avec Denise GreyDenise Grey, jouée au Théâtre des Variétés. A une autre occasion, il remplace Pierre VaneckPierre Vaneck dans «L'éventail de Lady Windermere» au Théâtre Hébertot.

En 1960, alors qu'il s'interroge sur son avenir d'acteur, la grande comédienne Edwige Feuillère lui propose de reprendre à ses côtés, au théâtre Sarah Bernhardt, le rôle de Jean Marais dans «L'aigle à deux têtes» de Jean Cocteau.

Mais, déjà, le cinéma s'était intéressé à lui…

La carrière cinématographique…

La même année, il enchaîne deux autres films:

Nous sommes en 1963 et Gérard Barray tourne encore 2 films :

Sur le plan cinématographique, Gérard Barray traverse alors une longue période d'absence. On le retrouve plus tard pour des participations remarquées :

La carrière à la télévision française…

Gérard BarrayGérard Barray
Les téléfilms et feuilletons…

Activités diverses…

Gérard BarrayGérard Barray dans les années 90

Documents…

Compléments : la biographie de Gérard Barray, non abordée dans ce dossier, peut être consultée sur le site officiel du comédien, construit par l'équipe de L'Encinémathèque.

Sources : Gérard Barry, documents personnels, plusieurs images glanées çà et là, dans divers ouvrages ou sur la toile, au cours de nombreuses années de vagabondage, et dont je n'ai pas toujours gardé trace de l'origine.

Un pour vous…

Citation :

"Seuls deux événements comptent dans la vie de l´homme : sa naissance et sa mort. Le reste n´est que du remplissage."

Gérard Barray
Donatienne (mars 2006)
Ed.7.2.1 : 17-12-2015